Bain de lune

vendredi 23 septembre 2016

Il y a 10 ans...

Nous adoptions officiellement ce monstre qui nous en fait voir de toutes les couleurs. lol Mais non, elle est adorable et se porte bien.

Posté par Daphnea à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 14 septembre 2016

La colère

lacol

La colère est inhérente à notre nature.

Ses conséquences sont pourtant destructrices aussi bien pour nous que pour nos proches. Mais il existe des solutions pour la dominer. Thich Nhat Hanh vous prodigue ses précieux conseils pour retrouver les parties de vous-même dévastées par ce sentiment négatif et restaurer "la Terre Pure" de votre corps et de votre esprit. Une nouvelle perspective saluée par le Dalaï-Lama lui-même. (quatrième de couverture)

Posté par Daphnea à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 7 septembre 2016

Tricot, tricot

Je n'ai rien affiché depuis un moment, car je travaille sur quatre projets différents (avec trois "on the side": un qui doit être étiré et épinglé, un autre qui est au bureau pour mes temps libres et un dernier qui traîne car je dois le terminer avec un point plus compliqué).

Pour vous donner une idée je travaille sur ceci, cela, celui-ci et celui-là! lol

J'ai, de plus, deux commandes pour des queues de sirène. Les dames doivent choisir leur laine pour que je puisse débuter le tricot.

souris-chat-laine

Posté par Daphnea à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 6 juillet 2016

Nostalgie

J'ai toujours été attirée par tout ce qui concerne les années 1920. Lors de l'exposition "Les années 20: l'âge des métropoles" en 1991, j'ai visité au complet par deux fois toutes les sections (les peintures, les dessins, l'architecture, le cinéma, etc.).

Lorsque j'ai rencontré mon ami Daniel, que Dieu ait son âme, la première remarque qu'il m'a faite était que je ressemblais à Clara Bow. Comme bien des gens, je ne la connaissais pas, alors qu'elle mérite amplement d'être reconnue comme la plus grande actrice des années folles.

cb gif

J'ai lu sa biographie par David Stenn, Clara Bow: Runnin' Wild. Je me souviens en particulier d'une lettre que lui avait écrite l'un de ses anciens fiancés, Gilbert Roland, alors que tous les deux étaient plus âgés et séparés de leur conjoint respectif, et que Clara vivait seule après être sortie de sanatorium.

Hello Clarita Girl:

I am truly sad that you don’t feel well. Sometimes when I go to church and I think of you, I say a prayer. It will be heard. God hears everything.

You tell me you long for your boys. I share your feelings. My daughters are with their mother in Wiesbaden, Germany. And there is nothing I can do, except cry a little once in a while.

I hope someday they show The Plastic Age. It would be wonderful to see that dancing scene, you and I. It would be pleasant seeing how I looked when I was your beau, and you were my dream girl. It would be pleasant seeing that. And then it might be very beautiful, and suddenly it might be very sad.

It seems you are in my thoughts.

It’s good to feel that way.

It’s good I have never forgotten you.

God bless you.

Gilbert.

Cette belle lettre m'est revenue à l'esprit après que je sois tombée par hasard sur cette magnifique photo de Clara et Gilbert pendant le tournage du film en question.

CB & GR

Je trouve que le tout, cette photo de 1925 et cette lettre écrite quelques décennies plus tard, représente bien le temps qui passe, ce voleur qui nous enlève notre jeunesse, notre beauté, nos rêves et qui ne laisse que des miettes de souvenirs et de nostalgie. Comme le dit Gilbert Roland: "It would be pleasant seeing that. And then it might be very beautiful, and suddenly it might be very sad."

Posté par Daphnea à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 23 juin 2016

Les chatons sont prêts à partir

On n'aura qu'à bien fermer l'armoire et hop! dans le camion de déménagement...

chatons

Chatons2

Posté par Daphnea à 11:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]