Je te découvrais dans une animalerie dans le Village, laquelle n'existe plus aujourd'hui. Tu étais bien installé, sûr de toi, dans une grande cage, indifférent aux autres "colocataires", des chatons gris beaucoup plus petits que toi. Le soleil entrait par la fenêtre et donnait des reflets ambrés à ton poil noir. Tes grands yeux paraissaient bruns, alors qu'ils sont en fait d'un jaune un peu foncé. 

J'appris que tu étais le dernier d'une portée dont tous les chatons avaient été vendus. Tu avais déjà quatre mois. Tu avais passé un mois seul, dans l'arrière-boutique, car on avait dû t'administrer des antibiotiques. Le commis (ou le proprio) m'a dit qu'il était le seul alors à s'être occupé de toi et qu'il désirait tellement que tu puisses être adopté et vivre chez de bonnes personnes.

C'était le coup de foudre depuis le début. Je te voulais, j'avais déjà en tête ton nom: Pistache.

Mais, tu coûtais 30$!!! (Tsé, y a 20 ans... et j'avais ma paye seulement le 31 du mois). J'ai mis un acompte de 10$ sur toi! lol Et le vendredi 31 juillet, ma mère, avec ma carte de guichet automatique, te récupérait le matin pour te ramener à la maison.

Je t'aime mon ti-Tache! Tu me donnes encore un autre 20 ans?

Pistache 20