J’adore Ottawa! C’est un compromis idéal pour moi entre Québec (une ville où je trouve que tout est trop lent) et Montréal (où tout est stressant: les gens, la circulation, le métro toujours en panne). Je m’aperçois de plus en plus que je suis une fille de ville. J’aime la campagne, mais en vacances, certainement pas pour y vivre. Je n’aime pas le concept de banlieue (tsé vivre dans une maison et avoir à prendre sa voiture pour aller chercher une pinte de lait). J’aime être en mesure de tout faire à pied et bien que je sois plus contemplative qu’active, j’aime être dans un endroit où il y a de l’action. Je sais ça ne fait pas encore un mois et je suis probablement encore sur un nuage. Mais à part les cyclistes et les planchistes (toujours aussi crétins dans une ville que dans une autre), ici je me sens bien. J’ai cette impression mystérieuse (pour ne pas dire mystique) à chaque fois que je traverse une rue ou que je découvre quelque chose de nouveau de savoir intuitivement que je suis au bon endroit au bon moment, que je suis (enfin) à ma place. Cela me rappelle quand j’ai rencontré le poilu, je savais que c’était tout simplement "normal" que nous soyons ensemble. Et ce sera bientôt "normal" que nous vivions ensemble à Ottawa, du moins je l’espère de tout mon cœur.

Voici quelques photos sur le chemin du bureau prises hier matin (le brouillard se dissipait) et aujourd'hui. Le matin, je quitte mon appartement une demi-heure avant de débuter ma journée de travail. Je monte tranquillement par le Marché By, je traverse Sussex Drive, parfois je passe par le parc Major’s Hill, d’autres fois par l'avenue MacKenzie pour passer devant l'édifice Connaught qui abrite l'Agence du revenu, je traverse une rue ou deux pour arriver sur la Place de la Confédération. Sur Sparks, je vais me chercher un délicieux Chaï Latte chez Bridgehead. Et hop! au boulot (que j'adore aussi)!

ott 1

ott 2

ott 3

ott 4

ott 5

ott 6

ott 7

ott 8

ott 9

ott 10

ott 11

ott 12

ott 13

ott 14

ott 15

ott 16

ott 17

ott 18